...

FAQ

Quand vous parlez de petits bâtiments durables, que voulez-vous dire exactement ?

Nous voulons dire que les choix des matériaux et des techniques de construction sont faits en fonction de produire des bâtiments qui dureront dans le temps. Nous souhaitons aussi simplifier la tâche de nos clients en leur donnant la possibilité d’entretenir leur maison eux-mêmes à l’aide de technique de rénovation traditionnelle. De plus, l’expression « durable » est utilisée dans le même sens que le développement durable. L’empreinte écologique de ce bâtiment est réduite au maximum. En plus du fait que la micromaison est essentiellement construite en bois, autant dans la structure que dans la finition intérieure et extérieure, nos procédés de construction en usine limitent au maximum les déchets produits par la construction de nos bâtiments. Par ailleurs, le petit volume du bâtiment mobile jumelé à son isolation supérieure, soit R26 dans les murs et R38 dans le plancher et le plafond, rend les frais de chauffage pratiquement négligeables, tout comme les frais d’électricité.

Qu’est-ce qui rend votre compagnie experte en matière de micromaison sur roues ? Et qu’est-ce qui vous rend si différent des autres compagnies du même type?

Premièrement, Minimaliste possède ses licences d’entrepreneur général. En d’autres termes, les propriétaires ont réussi les 4 examens de la régie du bâtiment du Québec, soit l’exécution de travaux de construction, la gestion de projets et de chantiers, la gestion de la sécurité et l’administration. D’autre part, en plus de cumuler 4 ans d’expérience sur les chantiers de construction résidentielle, le fondateur, Philippe Beaudoin, possède son diplôme en charpenterie-menuiserie, 2 ans d’étude en techniques de génie civil et un microprogramme en administration et gestion de PME de l’Université Laval. Finalement, une année de recherche et développement a été nécessaire à la concrétisation de l’expertise des micromaisons sur roues, en plus de la construction complète d’un prototype révolutionnaire, qui combine les plus récentes technologies, les tendances d’architecture moderne et des idées de transgression de l’espace très impressionnantes.

Qu’est-ce qui vous distingue des autres compagnies du même genre au Québec et même ailleurs en Amérique?

Minimaliste met beaucoup d’emphase sur le design moderne de ses bâtiments. Nous travaillons dans le but de trouver le parfait équilibre entre les textures et les matériaux tels que le bois, l’acier et l’aluminium afin de créer des bâtiments différents de ce qui existe déjà en terme de micromaison sur roues. L’objectif est de créer un effet de grandeur dans un espace restreint, afin de donner une nouvelle expérience à l’utilisateur. De plus, le fondateur de Minimaliste est doté d’un côté créatif qui saura vous plaire. Philippe est en constante réflexion sur différentes façons de rendre des petits espaces ergonomiques et confortables. Le système de rangement de plancher démontré dans le prototype de Minimaliste est un excellent exemple.

Vous dites que votre premier modèle mobile est autosuffisant, pouvez-vous donner plus de détails ?

Effectivement, nous avons inclus les options hybrides d’autosuffisance dans le modèle A. Le système énergétique fonctionne en partie avec l’énergie solaire emmagasinée dans des batteries et avec le gaz propane provenant de 2 bonbonnes de 30 livres situées à l’arrière de la micromaison. Autrement dit, 2 panneaux solaires de 250 watts chacun sont installés sur la toiture afin de capter les rayons du soleil. Cette énergie est emmagasinée dans 2 batteries 6 volts de 430 amp/h branchées en série afin de créer un système 12 volts pour la majorité des commodités de la micro-maison. Ainsi, un onduleur-chargeur de 3000 watts est installé à côté des batteries afin de transformer une partie de l’énergie 12 volts en 110 volts dans le but de fournir de l’énergie 110 volts nécessaire pour le réfrigérateur électrique de 8,4 pi² et pour les prises électriques standard. Notre système est prévu pour procurer une autonomie de 3 jours à notre prototype et il est possible d’ajouter des panneaux solaires et des batteries pour un client qui aurait des besoins énergétiques plus importants. De plus, le bâtiment possède une prise extérieure de 30 ampères standard VR pour se brancher directement sur le réseau électrique, ou plus encore pour brancher une génératrice afin de charger les batteries.
Pour ce qui est de notre système de gaz propane, les deux bonbonnes de 30 livres situées dans la remise du bâtiment servant à fournir le gaz nécessaire au bon fonctionnement du système de chauffage « direct vent » 18,000 BTU, du chauffe-eau sur demande de 55,000 BTU et de la cuisinière à quatre brûleurs. Ce système de chauffage est amplement suffisant pour garder le bâtiment au chaud, même durant les froids les plus glaciaux du Québec. Complètement silencieux, le thermostat intégré permet d’ajuster la température ambiante, afin par exemple de pouvoir la réduire lorsque le bâtiment n’est pas utilisé durant une période de temps pendant l’hiver. Un « switch valve » est installé entre les deux bonbonnes, afin d’être certain de ne jamais manquer de gaz, car la valve transfère automatiquement d’une bonbonne à l’autre lorsqu’une des deux est vide. Bien entendu, un détecteur combiné de gaz propane et de CO2 est installé dans le bâtiment, ainsi qu’un extincteur en cas d’urgence.
Finalement, notre système de plomberie est hybride aussi et est conçu en fonction de nos hivers québécois. C’est-à-dire que notre bâtiment possède une prise standard extérieure pour une entrée d’eau, comme les VR. De plus, un réservoir d’eau potable avec une capacité de 250 litres est intégré au système de rangement du plancher. Brièvement, cela veut dire qu’il est possible d’installer le bâtiment en plein milieu de la forêt et de remplir le réservoir à l’aide d’un autre réservoir qui servirait à aller chercher de l’eau à la source la plus proche. Une pompe 12 volts est installée à côté du réservoir pour le remplir, ou pour donner une pression d’eau provenant du réservoir vers la douche et les éviers. Afin de s’assurer que les tuyaux d’eau ne gèlent pas pendant l’hiver, aucun tuyau ne passe dans les murs. Les tuyaux passent principalement dans le plancher juste au-dessus de l’isolation R38, et dans les meubles d’ébénisterie. Pour ce qui est du système de renvoi des eaux grises, nous incluons un réservoir d’eau grise portatif de 35 gallons qui se roule sous la micro-maison. Ce réservoir se raccorde directement au renvoi d’eau grise de la douche et des deux éviers. Pour les eaux noires, notre bâtiment est équipé de la plus récente technologie de toilette compostable Nature Head. Heureusement, aucune eau noire n’est produite par ce bâtiment.

Au Québec, à quel endroit pouvons-nous installer légalement ce genre de bâtiment mobile pour le moment ?

Étant donné que le concept des micro-maisons est encore assez nouveau au Québec, les lois pour ce genre de bâtiment sont assez restrictives. Outre les quartiers de maisons mobiles, les campings, les terrains zonés terre à bois et certaines terres publiques, il est aussi possible d’installer une micro-maison sur roues sur une parcelle de terrain possédant une résidence fixe. Dans le même ordre d’idée, le site internet de Mini Maison Québec est en train de rassembler une banque de données de gens qui propose de louer un emplacement sur leur propriété à des propriétaires de micro-maison sur roues.

Combien peut coûter un bâtiment mobile de ce genre ?

Minimaliste offre un service personnalisé afin de répondre le plus précisément possible aux besoins des clients. Les prix vont donc varier entre 30 000 $ et 90 000 $, dépendamment du stade de construction désiré, du choix des matériaux, des options et du modèle de micromaison. Il n’y a pas de prix fixe pour les modèles construits sur mesure. Nous faisons des soumissions pour chaque client en s’ajustant à leurs besoins.

Quelle est votre politique afin de venir en aide aux auto-constructeurs qui souhaiteraient participer à certaines étapes de construction, offrez-vous différent stade de construction ?

Minimaliste proposera différent stade de construction. Autrement dit, il est possible de vous procurer l’un de nos bâtiments mobiles avec la structure de bois montée et sécurisée sur la structure d’acier, avec la finition extérieure complétée (revêtement extérieur et toiture). Vous pourriez vous occuper vous-même, à votre rythme, de toute la portion intérieure de votre bâtiment. Nous nous engageons même à vous aider à l’aide des conseils de nos experts. De plus, Minimaliste offre un service mobile d’aide à la construction pour les auto-constructeurs qui auraient besoin de l’aide de nos experts pendant une certaine période de temps. Un salaire horaire sera demandé, en plus de la location de notre micro-maison qui servira d’hébergement à nos employés.

Quelles sont les options de financement disponible ?

Le financement fonctionne de la même façon qu’un véhicule récréatif, c’est-à-dire que vous devez faire affaire avec votre institution financière et demander un prêt-auto. De plus, les assurances pour un tel type de véhicule s’appliquent de la même façon qu’un VR.

Quand vous dites que vos bâtiments sont personnalisables, que voulez-vous dire exactement ?

Le principe de Minimaliste est le suivant. D’abord, nous vous proposons l’un de nos designs de bâtiment à l’aide de plan 2D et de rendu 3D de qualité supérieure. Suite à cela, nous vous proposons les choix de disposition des meubles, de matériaux disponibles, de couleur, de commodités et de toutes les options disponibles. Par ailleurs, si vous préférez un autre design de maison provenant d’une autre compagnie ou de vous-même, nous sommes ouverts à regarder avec vous la possibilité de construire et d’adapter ces designs à votre situation géographique et à vos besoins. Par contre, certaines compagnies vendent leur plan au particulier, mais ne permettent pas à d’autres compagnies de construire leurs modèles.

Combien de temps peut prendre la construction d’une micro-maison sur roues ?

La construction complète d’une micro-maison sur roues peut durer entre 2 et 4 mois, en fonction de l’ampleur des travaux à exécuter et aussi parfois, en fonction des matériaux choisis versus leurs disponibilités.

Est-il possible d’acheter l’un de vos bâtiments si nous sommes à l’extérieur du Québec ?

Certainement, nous pouvons livrer nos micro-maisons partout au Canada pour le moment et nous travaillons présentement à élargir notre marché du côté des États-Unis.

Combien peut peser un bâtiment mobile de ce genre ?

Un bâtiment de ce genre peut peser entre 8 000 et 15 000 livres, dépendamment des demandes du client. Nous étudions présentement la possibilité d’offrir l’option de bâtir la structure en montant métallique afin de diminuer considérablement le poids de la structure. Ce type de bâtiment est davantage conçu pour rester au même emplacement la majeure partie de sa durée de vie, tout en ayant la possibilité de profiter de son aspect mobile pour le déplacer de temps à autre lorsque nécessaire.

Est-il possible de réserver une place sur la chaîne de construction ?

Certainement, lorsque vous êtes certain de faire affaire avec nos professionnels pour votre projet, une somme de 500 $ réservera votre place sur la chaîne de montage. Présentement, nous sommes dans la possibilité de construire une ou deux micro-maisons à la fois.